AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 sometimes you need to look back to be able to look forward - cleo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: sometimes you need to look back to be able to look forward - cleo   Dim 29 Jan - 15:10


{ cleo & noah. }
sometimes you need to look back to be able to look forward
✰ ✰ ✰



La journée a été longue, très longue même. Mais dans ton malheur, tu avais eu la chance de pouvoir partir une heure et demie plus tôt que prévu. Oui, longue journée mais journée productive au moins, c’était déjà ça. Rentrer chez toi ne te faisait pas aussi plaisir que cela avait été le cas auparavant. Aujourd’hui tu savais que la seule personne qui t’attendait c’était ton fils et sa babysitteur bien entendu. Tu soupiras. Cela faisait six mois, tu en avais assez. C’était le coup de téléphone que tu avais passé à ton frère plus tôt dans la semaine qui t’avait convaincu. Tu prenais de ses nouvelles tous les deux jours parce que tu savais à quel point il était au plus bas en ce moment. Et tu ne le jugeais pas, tu n’étais pas certain d’être beaucoup mieux. Seul dans sa villa, il se plaignait du vide et de la solitude et t’avait proposé de passer quand tu voulais. Bon, le fait que tu allais débarquer avec tes valises et ton fils n’était peut-être pas ce qu’il entendait mais ton frère ne te mettrait jamais dehors, pas quand le maquillage de la journée laisserait apparaître tes cernes de plus en plus marqués. Tu ne savais même pas la dernière fois que Cleo avait dormi dans votre lit. Tu étais presque certain qu’elle ne te trompait pas mais tu ne savais plus à force, c’était compliqué de faire le lien entre la Cleo dont tu étais tombé amoureux et celle que tu croisais aujourd’hui de temps en temps. Une fois rentré chez toi, tu demandais à la babysitteur de rester un peu plus, juste le temps que tu fasses les valises. Quand les tiennes sont bouclées, tu la laisses partir, la remerciant tout en lui donnant l’adresse de ton frère pour le lendemain. Si elle venait ici elle ne trouverait personne. Ou Cleo peut-être si elle était là. Prenant ton fils dans tes bras, tu déposais un baiser sur son front alors qu’il battait des bras et gazouillait avec son petit sourire. Tu jouais un peu avec lui avant de le poser dans son lit où rien ne pouvait lui arriver le temps que tu fasses ses valises. Tu pris le strict nécessaire mais pleins de vêtements de rechange, les bébés se salissent vite apparemment. Tu repris ton fils dans tes bras avant de prendre la valise dans l’autre. Une fois en bas de l’escalier, tu allais l’installer dans le siège de voiture avec un jouet pour que tu finisses les préparatifs. Mais alors que tu te levais et que tu te retournais, tu entendis la porte se fermer et devant toi dans l’entrée se trouvait Cleo. Ou le fantôme de celle que tu avais aimée en tout cas. Tu ne pus t’empêcher de lui demander : « Qu’est-ce que tu fais là ? » C’était bête et peut-être méchant mais elle était tellement pas là … Et tu n’avais pas voulu d’un enfant pour t’en occuper seul …
Revenir en haut Aller en bas
Cleo Martell

avatar

IN L.A SINCE : 28/01/2017
POSTS : 18

your damn reputation.
RELATIONSHIPS DIRECTORY:
AVAILABILITY: 1/2
LANGUE RP: Français et Anglais

MessageSujet: Re: sometimes you need to look back to be able to look forward - cleo   Dim 29 Jan - 16:37

{ cleo & noah }
sometimes you need to look back to be able to look forward
✰ ✰ ✰


encore une fois, la journée avait été d'une banalité décevante. la routine déposait des fines rides amères sur ton visage et installait une migraine que ne daignait jamais vraiment partir. tu as avais du sécher les larmes de plusieurs gamines, majeures à peine, qui se retrouvaient confrontée à la même réalité que toi quelques années plus tôt. l'industrie ne voulait pas d'elles, pas pour l'instant. pour une fois, tu finissais à un horaire concevable pour une mère de famille. c'est ce que tu étais, au moins dans le titre. ça faisait sept jours, peut être bien huit, que tu te faufilais chez-toi pendant les horaires de travail de ton fiancé pour prendre tes affaires et te cacher chez ta sœur. tu te contentais de filer devant la chambre de votre fils, affichant un sourire désolé devant la nourrice. la culpabilité est un monstre qui se faufile traitement sous votre peau. tu en avais fait les frais. ton long manteau ne suffisait plus à cacher les kilos perdus, tes cernes devenaient omniprésentes, comme marquées à jamais sur ton peau. tu laissais tes jambes te guider jusqu'à la porte d'entrée, incertaine de savoir si tu habitais encore là. la villa semblait silencieuse, comme si elle se personnifiait pour retenir son souffle. d'un geste rapide, tu fis valser tes escarpins dans l'entrée. tout avait l'air immobilisé, comme si rien n'avait changé. les photos de famille sur le meuble de l'entrée, les awards joliment alignés. tu aurais presque pu croire noah allait sortir de la pièce d'à côté pour t'annoncer que le dîner était prêt. c'est plus ou moins ce qu'il fit. ton regard se posa sur votre fils. il n'y avait qu'à regarder tes photos de famille pour voir qu'il te ressemblait quand tu avais son âge. tu voulais esquisser un sourire, mais celui-ci ne vint jamais. la réalité était comme un coup de poignard entre tes côtes, vicieuse et cruelle. « je vis encore ici je crois »  ta voix sortit plus dure que tu ne l'avais voulu. il ne comprenait pas. il y avait cet instinct en toi qui te poussait à fuir devant lui, tu ne pouvais pas le regarder dans les yeux. c'était comme d'admettre que celle qu'il avait aimé n'était plus, simplement partie avec le vent. après une inspiration profonde, tu repris ton expression faussement enjouée. « alors ta journée ? »  tu n'osas pas demander pour les sept autres que tu avais manqué. dans ta tête, toutes les possibilités défilaient, comme une biche qui cherchait à fuir devant le chasseur. tu pouvais prétexter devoir ressortir, ou rendre visite à ta mère. mais seulement, tu connaissais trop bien noah pour savoir que ce n'était plus la peine de tenter. votre relation était rendue à un point où tu pataugeais dans des sables mouvants. tu laissas distraitement glisser ton manteau, contournant ton fiancé pour le déposer sur le canapé. puis, tu les vis. une pile de cartons, entassée au pied de l'escalier.  « attends, tu fais quoi là ? »  tu te retournas vivement, plongeant ton regard dans celui de noah, le défiant de dire à haute voix ce qu'il s'apprêtait à faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: sometimes you need to look back to be able to look forward - cleo   Dim 29 Jan - 17:31

{ cleo & noah }
sometimes you need to look back to be able to look forward
✰ ✰ ✰

La chance, elle semblait t’avoir quittée depuis un moment. C’était moche à dire en effet mais vu que tu n’avais pas vu Cleo depuis presque une semaine, c’était vraiment pas de chance qu’elle rentre ce soir. Tu aurais préféré lui laisser une lettre mais tu n’étais pas un lâche et s’il fallait faire face à la jeune femme, tu allais faire face. Franchement, tu ne pensais pas en arriver là. Quand Cleo t’avait annoncé que tu allais être père, tu n’avais jamais été aussi heureux, c’était un rêve qui devenait réalité. Mais à partir de cet instant, tout est allé de mal en pis. La chute aux enfers, voilà ce que tu l’appelais quand tu en parlais à tes proches. Une chute aux enfers que malgré tous tes efforts tu n’arrivais à contrôler. Et aujourd’hui tu étais fatigué d’essayer tout simplement. Des fois, il fallait dire stop et pour toi c’était aujourd’hui. La Cleo qui se trouvait devant toi était maigre, trop maigre, fatiguée aussi certainement si ses cernes était une indication suffisante. Elle ressemblait tellement peu à la femme pleine de vie que tu connaissais avant que cela te faisait presque peur. Tu avais essayé de comprendre, tu avais parlé avec les médecins, les psychologues mais rien n’y avait fait. Cleo s’était renfermée un peu plus chaque jour sur elle-même et aujourd’hui, elle n’était que l’ombre d’elle-même à tes yeux. « je vis encore ici je crois » Ses mots raisonnent dans ton esprit et tu ne peux t’empêcher de laisser un petit rire mesquin sortir de ta bouche. C’est terminé, tu ne peux plus essayer d’être doux, essayer d’être compréhensif parce qu’il n’y avait pas que Cleo qui souffrait dans cette histoire, toi aussi tu en prenais tous les jours pleins la figure. Et c’était sans prendre en compte les paparazzis et journalistes qui commençaient à s’intéresser à votre cas n’ayant presque pas vu Cleo à ton bras depuis la naissance de votre enfant. « Quand ça t’arrange en effet. » Mesquin certainement mais non moins vrai. Tu voyais les vêtements qui manquaient quand tu rentrais le soir, Daisy te disait qu’elle était passée et tu étais impuissant. Mais tu aimais ton fils et il ne pouvait grandir avec une mère qui ne l’aimait pas. « alors ta journée ? » Votre fils vous regarde avec intérêt, il est trop petit, il ne comprend pas. Cette fois tu te demandes si elle se fiche vraiment de toi. Tu hausses les épaules sans répondre, ta journée a été épuisante mais tu feras avec, comme à chaque fois. Tu devrais partir, tout est prêt désormais mais tu la regardes s’installer sans bouger, tu ne peux pas partir sans t’expliquer. « attends, tu fais quoi là ? » Ah alors elle a remarqué. Finalement, c’est presque une victoire à tes yeux. Cela veut dire que Cleo voit encore autour d’elle, enfin un petit peu. Tu soupires, tu sais que les cris viennent et pourtant il faudra faire sans sinon Pablo se mettra à pleurer. « Je pars vivre avec mon frère quelques temps. Il a besoin de compagnie, s’occuper de Pablo va lui faire du bien. Et moi j’ai besoin d’aide et de soutien pour élever cet enfant que tu refuses de toucher. » Cela te blesse énormément, encore plus que le fait qu’elle ne t’ait pas touché non plus depuis tout ce temps, pas vraiment en tout cas, pas comme avant.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: sometimes you need to look back to be able to look forward - cleo   

Revenir en haut Aller en bas
 
sometimes you need to look back to be able to look forward - cleo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Premium Kit Sigma are back !
» back to mac après dépotage
» *RESOLU* fdt fix fluid sans bouchon -> back to mac ?
» BACK TO SCHOOL CHECK LIST
» Le come-back de Johnny

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
{ empire of the sun. } :: LOS ANGELES COUNTY :: westside :: HABITATIONS-
Sauter vers: